En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Game over
Jeux vidéo : les 450 magasins Micromania menacés de fermeture
Publié le 09 février 2019
La firme américaine GameStop, qui possède Micromania en France, traverse une très mauvaise passe financière.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La firme américaine GameStop, qui possède Micromania en France, traverse une très mauvaise passe financière.

Les 450 magasins français de Micromania, qui emploient près de 1500 personnes, vont-ils fermer ?  C'est à craindre, au vu des graves difficultés financières de sa maison-mère GameStop, le numéro un mondial de la distribution de jeux vidéo. La firme américaine, en proie à un déficit de 816 millions de dollars recherchait désespérément un repreneur depuis le mois de juin 2018 mais a finalement jeté l'éponge le 29 janvier, faute de candidat. Le même jour, Gamestop a connu une baisse de son cours de 30 % après l’annonce de ses mauvais résultats financiers.

Face à la concurrence des grandes surfaces, des géants de la vente en ligne, mais aussi de la dématérialisation du marché des jeux vidéo (un tiers des jeux seraient aujourd'hui vendus au format numérique), ces difficultés montrent le manque d'avenir des magasins physiques, désormais souvent contraints de se convertir dans la vente de produits dérivés. C'est ce qui avait incité Micromania à se rapprocher en 2017 de l’enseigne Zing, spécialisée dans la vente de produits dérivés comme les figurines, tee-shirts, mugs ou poupées.

 Pour éponger une partie de ses dettes, GameStop a vendu mi-janvier son réseau de magasins Spring Mobile pour 648 millions d'euros. Mais comme cela n'a pas suffit à combler le déficit et l'entreprise va être contrainte de se séparer d’un certain nombre de boutiques pour survivre. Elle en compte 7000 dans le monde, dont les 450 françaises.

 

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Micromania, jeux vidéo
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires