En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© ALBERTO PIZZOLI / AFP
Investigations en interne
Renault : le mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles visé par des soupçons d’abus de bien social
Publié le 07 février 2019
La cérémonie de mariage de Carole et Carlos Ghosn s’est déroulée en octobre 2016 au château de Versailles.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La cérémonie de mariage de Carole et Carlos Ghosn s’est déroulée en octobre 2016 au château de Versailles.

Selon des révélations du Figaro et des informations du Point, Renault se pose des questions sur le financement de la cérémonie de mariage de Carlos Ghosn. Des soupçons d’abus de bien social pourraient peser sur le mariage célébré au château de Versailles le 8 octobre 2016. Renault envisage de signaler ces faits au parquet. 

La firme automobile a en réalité découvert que le château de Versailles avait comptabilisé la location du Grand Trianon, une prestation évaluée à 50 000 euros, comme une contrepartie du contrat de mécénat signé entre les deux partenaires en juin 2016. 

Le mariage de Carlos Ghosn avec sa seconde épouse Carole Ghosn était en réalité un événement privé et ne concernait absolument pas le mécénat de Renault.

Une facture de la société organisatrice du mariage confirmerait que la location a été "offerte par Versailles". Cette proposition aurait donc pu être faite directement à Carlos Ghosn. 

Renault a annoncé, ce jeudi 7 février, qu'il allait signaler à la justice le versement de 50. 000 euros "dans le cadre d'une convention de mécénat signée avec le château de Versailles" et qui avait "été affectée au bénéfice personnel de monsieur Ghosn". Le constructeur automobile "a décidé de porter ces faits à la connaissance des autorités judiciaires", selon le communiqué de Renault.

Ces éléments ont été découverts dans le cadre des investigations lancées par Renault en interne en novembre. 

Carlos Ghosn est actuellement toujours emprisonné et inculpé au Japon pour abus de confiance présumé. Il a démissionné fin janvier de son poste de PDG de Renault. Il avait été démis de la présidence de Nissan et Mitsubishi après son arrestation en novembre.

Renault soupçonne donc Carlos Ghosn d'avoir profité pour son "bénéfice personnel" d'un partenariat avec le château de Versailles. 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Sri Lanka : une opération de Daesh dans le cadre de son plan de "vengeance pour le Levant"?
07.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires